Resumé raid et Top10Retour

Le 2012-04-01 21:49:49, vue 4379 fois

La troisième manche du SIXS Carbon Wear Challenge a placé la barre très haut. De beaux tracés, de beaux paysages et une organisation plus que rodée. Frédéric Frech (MB Race) fut le plus rapide sur ce Raid 70 kilomètres. Il devance Olivier Lamarque (Egobike Tifosi) et Joris Bagnol (Look Beaumes de Venise).

Plus qu’attendues. Désirées, ou carrément redoutées,  cette huitième édition a marqué de nombreux esprits. Certains n’ont pas pu aller jusqu’au bout : exigeant pour les corps et les mécaniques, peut-être trop long pour la canicule du jour.


Sur les 70 kilomètres à parcourir, 3800 mètres de dénivelés positifs devaient être franchis. Pourtant, les nombreux inscrits étaient prévenus. Frédéric Batail, le président du club VTT Rando 04 avait annoncé : « Cette édition sera très dure. Bien plus que les autres années. Ceux qui s’y aligneront partent pour réaliser un vrai défi ». Et quel défi ! Ce n’est pas le vainqueur du jour, Frédéric Frech (MB Race) qui dira le contraire : « Je suis resté vingt minutes au sol à la fin de ma course tellement je me suis dépouillé. Dans la dernière descente, j’ai commencé à avoir un voile noir devant les yeux. J’étais entre le coup de chaud et la déshydratation. Je n’ai jamais fait une course aussi dure sur cette distance ».


Parti au train, l’Alsacien a devancé Olivier Lamarque (Egobike Tifosi), également adepte de ce type de circuit. Il commente : « Je ne dirais pas que c’est plus dur que la Transvésubienne (9e en 2009). En fait, ce n’est pas comparable. Je pense que les mecs qui sont devants sur la Transvé’ ne seraient pas devant ici et inversement. Sur ce Raid, il faut être un bon marathonien avant tout. Si tu te débrouilles en technique, tu t’en sors même si le passage sur les Terres Noires était très sélectif ». Enfin, la surprise du jour vient de Joris Bagnol. Adepte des courses typées olympiques, le pilote du team Look Beaumes de Venise a montré aujourd’hui d’autres de ses qualités : « Je n’ai pas beaucoup de Raids à mon actif car je reste focalisé sur le cross Olympique pour le moment. Je suis dans ma troisième année Espoir mais une fois passé Sénior, je pense m’orienter vers ce type de parcours. Après, je ne pensais pas terminer troisième aujourd’hui. Je suis revenu au train au fil des kilomètres et j’ai géré comme j’ai pu. Je serai la semaine prochaine sur la coupe de France à Val d’Isère mais je n’y viserai rien. Ce Raid rentrait dans le cadre de ma préparation pour le championnat de France (Méribel les 16-17 juillet) et elle se poursuivra par une bonne récup’ ! C’est la première fois que je venais ici à Digne les Bains et j’ai vraiment été étonné par le paysage, c’était magnifique ». Ces derniers mots résonnent avec une belle franchise.

Par Bérengère BOËS - Photos JC