Le Raid et L’Enduro des Terres Noires s'arrête pour 2020, pourquoi ? Retour

Le 2020-01-27 19:07:49, vue 7373 fois

PAUSE pour le Raid et L’Enduro des Terres Noires !!!

Préparation du Raid 2019

 

- La DDT (direction départemental du territoire) à interdit le passage du parcours sur un GR balisé VTT FFC qui ne comporte pas de restriction saisonnière (protection de la Vipère d’Orsini). Elle a obligé le club à faire une étude environnementale (alors que le nombre de participants, bénévole et suiveur est en dessous du seuil préfectoral de 500 personnes). Ces injonctions injustifiables légalement ont malgré tout été imposées et ont été vécues comme de l’abus de pouvoir. Cette administration a fait prendre des risques aux organisateurs et aux participants en les obligeant à rouler sur un sentier non entretenu (l’ONF avait donné un avis de passage négatif) et qui plus est, sur une « zone d’ombre RADIO » ! 

Au nom de la « protection d’une espèce endémique » déjà encadrée et réglementée, certaines injonctions nous semblent disproportionnées et injustifiées ; d’autant plus que plusieurs vipères d’Orsini ont été vues par des membres du club et randonneurs VTT, non pas sur le secteur incriminé, mais sur la piste débouchant au pas d’Archail, soit sur une voie de circulation quasi quotidienne : école de parapente, bergers, ONF... 

 

- Subventions annoncées 

La Région PACA annonce 10 jours avant l’épreuve l’annulation de la subvention principale. 

 

- Interdiction par la Préfecture d’organiser l’Endurokid à cause d’une erreur de lecture de parcelle (C440, propriétaire Digne les Bains mais Commune de Champtercier) et de la nécessité de reconstituer un dossier administratif qui n'est pas réalisable dans les délais imposés. 

 

- Restriction de circulation pour les VTT sur le Pays dignois 

Interdiction à tout vététiste de rouler ailleurs que sur les sentiers labellisées VTT/FFC dans le pays dignois et ailleurs. Or, comme il est écrit sur la convention nationale ONF/FFC, la circulation des vététistes est tolérée sur tout sentier cartographié, donc également les sentiers de randonnées. Depuis quelques temps, l’État et l’ONF ont ignoré cette convention pour considérer le vélo comme un véhicule, au même titre qu’une moto ou une voiture. 

On encourt alors 135 euros de contravention. Et depuis bientôt 1 ans personne n’est capable de s’entendre sur l’interprétation d’une phrase ! 


Lassitude face au non-sens ressenti dans un bon nombre de démarches administratives passées et/ou obligatoires aujourd’hui, incompréhension face aux interdictions arbitraires et autres tracasseries permanentes. 

Le bureau bénévole du club est fatigué d’organiser envers et contre tout. 

Il va mettre en sommeil l’organisation de toute manifestation, dont le Raid et Enduro des Terres Noires. 

2020 sera une année blanche !!! 


Un grand merci aux bénévoles pour leur investissement depuis des années sans lesquels rien n’aurait été possible. Bénévoles qui ont su s'adapter et réagir face aux difficultés. 


Nous remercions aussi nos partenaires publics : 

La Ville de Digne les Bains, pour son aide financière et matérielle, pour l’infrastructure du stade Jean Rolland et de ses abords : c’est un atout et un confort de fonctionnement incomparables. Ainsi que le Conseil départemental, l’office du tourisme et Provence Alpes Agglomération. 

Enfin, nos partenaires privés

Le Complexe Aquatique des Eaux Chaudes Gallardo Bike Shop Les produits Doucet, pour leur participation financière et matérielle. 

La Vie Claire pour le ravitaillement artistique et bio offert aux concurrents. 

La Taverne pour son accueil lors des inscriptions du Raid et de la Street Race. 

L’Age de Bière pour son accueil et ses conseils lors de nos séances de collage. 

Race Co, pour les nombreux lots. 

Albert Auto Ford, pour les véhicules. 

 

Pourtant pas faute d’avoir essayé dans le passée, rien qu’en 2018 

Texte du rapport moral 2018 : Collaboration du club avec les instances publiques 

Le club est très souvent montré du doigt par l’ONF, notamment, ou d’autres acteurs publics responsables des espaces naturels, pour ses pratiques. Il est même rendu parfois responsable d’une notoriété du VTT autour de Digne qui dépasse les volontés administratives ou privées. 

Le club n’a pas vocation à contenter toutes les sensibilités en mettant en oeuvre BENEVOLEMENT des actions qui lui tiennent à coeur : école de VTT, développement de la pratique du VTT, organisation d’évènements sportifs dont les conséquences touristiques de fréquentation ne sont plus à démontrer. 

Historiquement, la pratique du VTT datant de presque 30 ans ici, est mêlée à celle de la moto tout terrain, qui, elle, se réduit en même temps que le VTT explose. Son corollaire est le déplacement sur des sentiers historiques connus, reconnus et réputés désormais dans le monde entier. 

L’évolution des pratiques, désormais plus sportives, mais aussi du raidissement des règles et des lois régissant les espaces naturels, amènent les propriétaires privés et publics à se montrer plus frileux à accepter le VTT sur leurs espaces ; alors même que cela ne posait pas vraiment de souci jusqu’à présent. 

Nous sommes conscients que l’essor des évènements VTT comme le Raid et l’Enduro des Terres Noires n’y sont pas étrangers. Cependant, le changement de positionnement de la part des propriétaires et des instances publiques ne nous incombe pas. C’est leur changement de vision des choses et leur positionnement qui, aujourd’hui, produit des blocages. Les risques juridiques ou les besoins financiers ne sont pas de la responsabilité du VTTRANDO04. 

Il est important de laisser le VTTRANDO04 à sa place d’association bénévole et de ne pas l’affubler de tous les maux. 

En 2018 Cependant, à l’initiative de Jérémy SUBIAS et de l’élu affecté au tourisme Monsieur Bernard TEYSSIER, de la Communauté d’Agglomération Provence Alpes Agglomération, la rencontre régulière des acteurs publics, administratifs et associatifs est désormais possible autour du sujet du VTT. 

Nous sommes heureux de cette initiative et faisons en sorte d’y participer le plus possible en fonction de nos obligations professionnelles. M. SUBIAS y prête d’ailleurs attention. Merci à lui de tenir bon dans cette direction, et de permettre aux différents acteurs de donner un sens commun à l’activité du VTT dans nos espaces fragiles. 

Une première avancée de 2018 est le balisage permanent (donc protégé) des Toboggans, secteur de robines au sud d’Archail. L’ONF, propriétaire des lieux, a concédé l’accès à un secteur délimité, ceci après 25 ans de pratique dite « sauvage et illégale » du VTT et de la moto sur cette zone. 

Nous espérons progresser régulièrement dans ce sens sur d’autres zones et sentiers existants. 

 

Bilan évènements sportifs 2019 

1.3.1 : le Raid des Terres Noires, treizième édition, 21 juin 2019. 

Plus de 120 bénévoles ont assuré la sécurité et les ravitaillements tout au long du parcours. La renommée des événements VTT du pays dignois vous doit énormément. 

Pour cette treizième édition, le Raid des Terres Noires proposait une formule faussement identique aux précédentes. 

En effet, des modifications de parcours d’origine administrative, nous ont obligés à privilégier des variantes rendant le profil plus difficile. La distance s’est trouvé un peu rallongée (5 km) mais surtout, un dénivelé positif passant à 4200 m. 

Ce fut, sans conteste, l’édition la plus difficile jamais courue du Raid des Terres Noires. 

La fin du parcours passant par Feston, selon un chemin très abrupt a laissé des traces dans les corps et les esprits des concurrents les plus aguerris. D’ailleurs, le concurrent alors en tête, a abandonné à 6 km de la victoire, tant cette ascension de Feston fut éprouvante. 

Néanmoins, le nombre de concurrents « finishers » a été stable par rapport aux autres années, ce qui signifie que la plupart des concurrents étaient prêts physiquement à atteindre la fin, dans les délais. 

Les barrières horaires ont correctement joué leur rôle. Les derniers concurrents à s’élancer sur le dernier tronçon n’ont pas dépassé la « montagne Feston », malheureusement pour eux. Ils auront eu au moins le mérite d’essayer. 

Coté bénévoles, les habitués ont partagé leurs places avec quelques nouvelles recrues, souvent impressionnées par le « professionnalisme » de notre organisation amateur. 

Nous sommes pleinement conscients que la qualité d’organisation du Raid ou de l’Enduro réside aussi, en grande partie, dans l’expérience de l’ensemble des bénévoles : connaissance du terrain, connaissance mutuelle des compétences et aptitudes de chacun, respect mutuel, communication claire et efficace et plaisir de participer à un événement majeur dans le monde du VTT. 

Le temps d’une journée, les événements estampillés « Terres Noires » deviennent une grande famille éphémère, une immense « bande de potes » qui convergent vers un même but : la réussite de la manifestation et la sécurité des concurrents en toutes circonstances. 

Il est à signaler que cette année, exceptionnellement, la plupart des radios louées ont rencontré un problème de fréquence. La communication immédiate en a été très affectée. Cependant, le maillage des postes bénévoles était suffisamment dense et maîtrisé, les numéros personnels des téléphones portables parfaitement renseignés pour assurer une sécurité optimale, malgré tout. 

Cela a provoqué un stress et un inconfort important pour les bénévoles du PC course, mais cela n’a eu aucune incidence sur la sécurité des concurrents. Les interventions nécessaires ont toutes eu lieu rapidement. Les coureurs n’ont pas été impactés. 

Un grand merci aux bénévoles qui ont su agir à propos malgré cette difficulté. 

1.3.2 la Street Race 

Pour la troisième édition, la Street Race a accueilli 4 groupes de coureurs de 5 à 99 ans, et donc 4 courses distinctes. Cela a occupé une bonne partie de l’après-midi et du début de soirée, pour se terminer vers 19h30. 

Nous avons enregistré moins de concurrents que prévu, malgré une répartition plus fine selon les âges, afin que les parcours, les temps de course et l’homogénéité des concurrents soient les plus pertinents. 

Des courses parfois un peu vides, faute de concurrents. Il est possible que la formule ne plaise pas tant que cela. 

Malgré tout, les concurrents et spectateurs se sont bien amusés et le spectacle a été assuré par les jeunes du VTT RANDO 04 et grâce, notamment, aux modules préparés par René et Michel. Un grand merci à eux. Un grand merci à La Taverne pour leur accueil lors des inscriptions du raid et de la Street Race, à La Vie Claire pour le ravitaillement artistique et bio offert aux concurrents, ainsi qu'à la Municipalité de DIGNE LES BAINS pour son aide précieuse.